Blog lifestyle angevin avec une touche d'images, un soupçon de gourmandise et une pincée d'imagination

Mes lectures #49 : Entre dieu et moi c’est fini et ses suites de Katarina Mazetti

vendredi 13 novembre 2015

Avis lecture du jour bonjour ^^
Aujourd’hui je vous parle d’une suite de 3 petits livres écrits par Katarina Mazetti, l’auteur du Mec de la tombe d’à côté. J’avoue que ce livre (même si je l’ai lu il y a un bout de temps maintenant…), m’avait plus et lorsque je cherchais sa suite chez ma bouquiniste, je suis tombée sur ces 3 livres là. Pas très longs, visiblement facile à lire, je me suis lancée.Voici donc mon avis 🙂

Les synopsis officiels :
Entre Dieu et moi, c’est fini
Linnea a quinze ans, plein de complexes et pas mal de questions qui lui
trottent dans la tête. La seule qui la comprenait, c’était Pia, sa
meilleure amie, son amie pour la vie… enfin, pour cent vingt jours,
“sans compter les week-ends”, Linnea a fait le calcul une fois. Depuis
que Pia est morte.
Avec Pia, elle pouvait parler de tout : de
l’amour, de la mode, de Markus, le beau gosse dont toutes les filles
rêvent, de son père qu’elle voit deux fois par an, de sa mère qui vit
avec son nouveau conjoint une relation tumultueuse. Et de Dieu.
Qu’est-ce que ça signifie “croire en Dieu” ? Car ce n’est pas exactement
la même chose que le père Noël. Une chose est sûre, ce n’est pas la
peine de compter sur Dieu pour résoudre les équations du second degré.
Seulement voilà, Pia n’est plus là. Alors Linnea se souvient, puisque,
comme dit son excentrique grand-mère, “pour pouvoir oublier quelque
chose, il faut d’abord bien s’en souvenir”.

Entre le chaperon rouge et le loup, c’est fini
Linnea, dix-sept ans, ne s’est pas vraiment remise du suicide de Pia, sa
meilleure amie. Elle a bien essayé de se faire de nouvelles copines,
mais entre celle qui la suit comme un labrador et celle qui joue la star
partout où elle passe, ce n’est pas très brillant. Linnea cherche sa
place. Elle cherche le sens de la vie, aussi. Et obtient finalement
quelques réponses pas idiotes du tout, en questionnant tout le monde et
n’importe qui, genre son petit frère : “C’est comme un film, tant qu’on
n’a pas vu la fin, on ne peut pas savoir de quoi ça parle. Si ?” Alors
elle envoie tout balader, grâce à sa grand-mère qui lui file un paquet
d’argent. Linnea décide de partir en voyage. A la gare de Stockholm,
elle croise la route de Mark. Un de ces mecs face auxquels on devient
Petit Chaperon rouge. 
La fin n’est que le début
C’est l’année du bac pour Linnea. L’année où elle croit voir Pia à la
cafèt ! Evidemment non, ce n’est pas Pia puisqu’elle s’est suicidée,
c’est son frère Per. Un jeune blanc-bec devenu lieutenant dans la
marine. Et qui traîne avec des minettes qui pourraient prétendre au
titre de Miss Super Fringues de l’année. Mais Linnea n’a rien perdu de
son franc-parler, et c’est avec elle que Per passe des heures à discuter
et batailler… Linnea n’aurait jamais cru tomber amoureuse de quelqu’un
comme Per. Il y a comme un petit quelque chose qui lui échappe. La
question est : jusqu’où peut-elle l’accepter ? A partir de quelle petite
lâcheté trahit-on l’autre ? A partir de quelle petite faiblesse se
trahit-on soi-même ? Linnea perd une illusion de plus, et expérimente
cette sage vérité : pour pouvoir prendre un nouveau départ, il faut
parfois savoir écrire le mot fin.  

Pas de résumé aujourd’hui pour ces 3 livres qui forment une suite, mais uniquement un avis 🙂 Ba oui, vous en avez suffisamment à lire avec les synopsis officiels hein… Durant ces 3 petits livres, le lecteur suit le cheminement de Linnea, une ado qui se cherche et qui va vivre des événements qui pourraient arriver à n’importe qui. Pourtant, ces événements vont la faire changer et évoluer jusqu’à s’approcher de sa vie de jeune adulte. J’ai particulièrement aimé ces petits romans. Ils sont faciles à lire et on rentre bien dans l’histoire. Linnea est drôle, émouvante et avec tout ce qu’il se passe où s’est passé autour d’elle on peut dire même qu’elle est forte. On rigole et on a peur pour elle et la construction de ces 3 tomes est globalement très réussi. On a envie de savoir ce qu’il va se passer ! Seul bémol ? La fin du 3è tome ! La fin… la fin qui elle aussi donne envie de savoir la suite alors qu’il n’y en a pas ^^  Dommage, je pense que le personnage aurait aisément pu être raconté dans sa vie d’adulte. Mais comme l’écrit l’auteur, “il faut parfois savoir écrire le mot de la fin“.
Partager

Laisser un commentaire

Votre nom ou pseudonyme tel qu'il sera affiché.
Si vous souhaitez ajouter un lien vers votre site, remplissez ce champ avec son url.

2 commentaires :