Mon bric à brac lifestyle avec une touche d'images, un soupçon de gourmandise et une pincée d'imagination

Retour sur 8 mois de parcours diététicienne

mercredi 21 novembre 2018

Ola 🙂

Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que depuis maintenant plus de 8 mois, j’ai entamé une démarche assez importante pour moi :

J’ai décidé de voir une diététicienne.

 

Je voulais d’abord noter une chose. Cet article n’est que mon ressenti et mon expérience personnelle. Il n’est pas là pour faire culpabiliser. Il est juste là pour vous partager mon expérience positive qui m’a fait du bien et ce de ma propre volonté même si foncièrement le corps que j’avais il y a 8mois je l’aimais aussi. J’avais besoin de changer, je ne demande pas aux autres de le faire. Faites ce dont vous avez envie, quand vous en avez envie. Aimez-vous c’est le principal <3

Bref, j’en avais parlé un peu dans un article dans lequel je voulais prendre soin de moi et tenter cette démarche dont j’avais très peur. Je n’avais pas du tout confiance dans ma capacité à réussir ce genre de parcours. Alors quand j’ai appelé pour prendre vraiment rendez-vous, j’étais déjà un peu fière. Mais autant vous dire que sortie du premier rendez-vous je me suis effondrée.

Pourquoi ?

Parce que comme je l’imaginais, me confronter à mon poids et mes habitudes alimentaires a été très difficile. Je pense vraiment que la nourriture est un exutoire dans lequel je me réfugiais pour faire face à mon manque de confiance, au stress niveau pro (car à l’époque toujours en CDD), aux changements dans ma vie aussi… L’accident l’année dernière n’a pas aidé.

Alors qu’est-ce qu’il s’est passé ?

1- Pour le premier rendez-vous, il faut préparer une liste en indiquant 3j de suite exactement tout ce que l’on mange. Pas de bol déjà pour moi ça tombait sur un weekend brunch ^^ (Dédicace à Morgane qui l’avait organisé). Le but est pour la diététicienne d’estimer combien et comment on mange au quotidien. Déjà on met le doigts sur ce qui ne va pas. De mon côté ce n’était pas tant le fait de manger mal que de manger trop. Trop en quantité surtout.Je suis une grosse bouffe comme on dit. Plutôt salée d’ailleurs. J’adore les apéros, les plats préparés nous-même, gourmands, très gourmands ^^ Moins les desserts, mais un petit carré de chocolat n’est pas de trop…

2- Le deuxième rendez-vous c’est celui du nouveau départ. Le plus dur de tout le suivi je pense. J’avoue que je ne me rappelle plus exactement si elle a pris mes mesures à ce deuxième rendez-vous (deux semaines après le premier ou au premier :S )
En tout cas, à l’un des deux premiers rendez-vous, elle prend toutes nos mesures :

  • bras droit,
  • bras gauche,
  • idem pour les cuisses,
  • poitrine,
  • hanche,
  • taille,
  • fesses
  • et forcément le point qui fâche encore plus : le poids et le pourcentage de masse grasse.

J’ai commencé mon suivi à 86,7kg avec une masse grasse de 41,7%.

Mon objectif : atteindre les 70kg à mon rythme et une masse grasse entre 21 et 33% ( c’est ce qui est recommandé pour mon âge/taille etc.)

Les 70kg sont loin de la « courbe » verte dans laquelle la médecine défini le poids idéal pour ma taille. Lorsque j’aurai atteint 70kg je serait encore en surpoids, mais ma diététicienne a été « raisonnable », dans le sens où je n’ai jamais été « fine » et atteindre la courbe verte ne m’intéresse pas. Ma volonté était d’abord de me sentir mieux avec moi-même.

Lors du deuxième rendez-vous la diététicienne me communique également le « programme » à suivre. Je n’utiliserai pas le mot régime car j’estime que ce n’en ai pas un. Elle détermine un nombre de calories me permettant de perdre du poids d’après l’activité physique que j’ai et donc une liste exemple de repas que je pourrai prendre.
Voici un exemple de journée type ci-dessous :

Le but : réapprendre à manger de manière plus « saine ». En résumé, matin léger mais consistant pour tenir la matinée, féculents et protéines le midi, légumes le soir. J’avoue que le changement le plus important pour moi/nous avec mon homme  c’est le repas du soir. Le midi nous mangeons au travail, donc nous avions tendance à cuisiner gourmand le soir pour se faire plaisir. Alors oui, quand j’ai vu le programme de la diététicienne je me suis dit que cela serait impossible. Manger QUE des légumes ou presque le soir cela me paraissait insurmontable. Et les premières semaines ont été clairement difficiles pour se mettre dans le rythme.

3- Mais au fur et à mesure, le corps prends le pli.
Après les deux premiers rendez-vous de mise en place du programme, il faut aller voir la diététicienne environ 1 fois par mois pour suivre l’évolution du programme et de la perte de poids. Chez moi, les deux premières mois ont été assez impressionnants car j’ai perdu plus de 3kg à chaque fois. Puis la perte s’est « stabilisée » à 1,6kg par mois et ce depuis avril. A chaque rendez-vous de suivi, ma diététicienne refait le point sur le poids et toutes les mesures. Elle demande ce qui s’est bien ou pas bien passé lors de la période passée, si le programme nécessite un ajustement et elle l’adapte également à la saison (potage l’hiver, salades l’été par exemple…). Le rendez-vous ne dure pas plus de 30min mais j’ai été agréablement surprise car je les redoutais. Ma diététicienne était hyper positive et pleine d’encouragements même pour les petites avancées comme cet été où en 2mois je n’avais perdu que 200g.

Et maintenant ?

J’en suis bientôt à 9 mois de suivi. J’ai perdu plus de 13kg sur la période, à mon rythme. J’ai appris à réduire mes portions, notamment le soir et à écouter un peu plus mon corps. MAIS je ne me suis jamais privée ! J’ai mangé des raclettes, des restau, des fish&chips, des brunchs… mais j’ai compensé avec du sport, des repas plus légers le soir. Je me suis toujours autorisée à prendre un carré de chocolat le soir, à me faire plaisir le midi avec les collègues…Le résultat c’est aussi que mon homme a perdu pas mal de kilos en me suivant, mais en faisant plus d’écarts que moi 😛 Comme quoi le programme est efficace dans ses grandes lignes ^^

Il me reste environ 3kg à perdre pour atteindre les 70kg. Je me laisse du temps. Je les atteindrai certainement début 2019. Nous verrons bien.
Voici mon suivi en 8 mois… Je le trouve finalement très impressionnant notamment au niveau des mesures et je suis fière de moi et de mes résultats. Je me sens mieux et j’en suis heureuse.

Et après l’atteinte de mon objectif ?
Eh bien j’arrêterai certainement de voir ma diététicienne car il faut avoir que cela a un coût : 50€ chacun des rendez-vous de préparation puis 37€ par mois. Mais je suis contente d’avoir « investi » pour mon bien être.
La deuxième chose c’est que je ne changerai rien à la manière dont je mange actuellement. Je « suivrai » le programme comme je le fais déjà, sans me priver. Mais mon corps à compris que le soir cela ne servait à rien de manger « trop ». Je continuerai le sport : équitation, piscine et vélo d’appartement quand j’ai le temps. Et je verrai ce qu’il se passe. Mon seul objectif sera de ne pas reprendre 🙂 Mais je n’y suis pas encore ! Et s’il faut je vous en reparlerai plus tard 😉

En tout cas, j’espère que cet article vous « parlera », si vous hésitez à vous lancer, si vous pensez ne pas y arriver (c’était quand même mon cas). Et si vous êtes déjà bien dans votre corps, eh bien profitez 🙂 C’était un peu long mais je voulais partager avec vous ces 8mois.

Partager

Laisser un commentaire

Votre nom ou pseudonyme tel qu'il sera affiché.
Si vous souhaitez ajouter un lien vers votre site, remplissez ce champ avec son url.

2 commentaires :